Retour

Tout savoir sur le chéneau

chéneaux

01 oct. 2021

Sur le toit, les descentes d’eaux pluviales doivent être guidées par un système de chéneau ou de gouttière

Mais quelle est la différence entre ces deux installations ? Quelles sont les spécificités des chéneaux ? Comment les poser et les entretenir ? On vous dit tout dans cet article !

Un chéneau, qu’est-ce que c’est ?

Dans certaines régions, on utilise le terme chéneau pour désigner une gouttière, ou plus largement le système d’évacuation des eaux pluviales. Pourtant, d’un point de vue technique, les chéneaux et les gouttières sont deux installations différentes !

Précisément, le chéneau correspond au canal situé entre les deux versants d’un toit ou sur la partie inférieure de la toiture. Après avoir été récupérée, l’eau de pluie est évacuée par des tuyaux de descente. Des orifices de trop-plein permettent par ailleurs d’améliorer la descente d’eau. Ainsi, le chéneau assure à la fois la récupération des eaux de pluie et l’évacuation des eaux de pluie.

Le chéneau peut être composé de différents matériaux. Dans l’architecture traditionnelle, il est souvent formé de pierre ou de terre-cuite. Mais aujourd’hui, on trouve plutôt :

  • des gouttières en zinc, classiques et efficaces ;
  • des gouttières en PVC, économiques et offrant une bonne résistance à la corrosion ;
  • des gouttières en cuivre, très efficaces mais onéreuses et nécessitent de la soudure lors de la pose ;
  • des gouttières en acier galvanisé, durables mais pouvant présenter des problèmes d’étanchéité ;
  • des gouttières en aluminium, résistantes à la corrosion et aux intempéries. L’alu est très léger, mais il peut également présenter des faiblesses au niveau des joints.

Quelle est la différence entre chéneau et gouttière ?

Alors que les gouttières sont généralement suspendues par des crochets aux toitures, les chéneaux se posent directement sur les toits. Comme ils sont souvent intégrés dans la corniche ou le bardage, on ne les voit pas depuis le sol. Cela pose problème, car le toit n’est pas toujours étanche sur ces zones de jonctions. De plus, la pose de gouttière est plus simple. C’est pourquoi cette installation est souvent privilégiée comme récupérateur d’eau de pluie.

Comment poser et entretenir les chéneaux en univers résidentiel ?

Aujourd’hui, lors de la rénovation de toiture ou dans le cadre d’une construction neuve, on préfère poser une gouttière. Pour cela, on fait appel à un couvreur zingueur, qui assurera la longévité de l’installation et évitera les infiltrations.

Le chéneau doit être régulièrement entretenu pour évacuer les eaux de pluie efficacement. Vous devez être particulièrement vigilant en automne. Les feuilles mortes, en s’accumulant, peuvent provoquer l’obstruction du tuyau de descente. C’est un facteur important d’infiltration d’eau. Profitez-en pour vérifier l’état général de votre système d’évacuation de l’eau pluviale !

Ce qu’il faut retenir

  • Le chéneau est un système de récupération d’eau utilisé principalement dans les bâtiments anciens ou industriels. Aujourd’hui, on préfère installer des gouttières (chéneau suspendu) pour assurer une bonne évacuation des eaux pluviales ;
  • les chéneaux exigent un entretien régulier afin d’éviter les fuites lors de la descente des eaux de pluie ;
  • la fourniture et pose d’un nouveau système d’écoulement des eaux doivent être prises en charge par un spécialiste de la zinguerie.
Trouver votre artisan Plombier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation